23/01/2012

Un peu de couleur dans ce monde de gris...

La Tremelle mésentérique (Tremella mesenterica) doit probablement son nom à la sensation qu'on a de toucher un foie cru quand on met les doigts sur ce champignon gélatineux et légèrement visqueux.

trémelle mésentérique

Selon certains, elle serait comestible, ou plutôt ingérable, probablement jeune mais, franchement, bof, je ne crois pas l'expérience intéressante.

trémelle mésentérique

Saprophyte, ce champignon mange de la matière organique morte. Des branches mortes, pour tout dire. Il participe donc intensivement au recyclage des déchêts ligneux en forêt.

trémelle mésentérique

Le champignon est, en fait, développé dans le bois pourissant. Ce qu'on en voit est la seule partie reproductive appelée sporophore. La Trémelle mésentérique fait partie des basidiomycètes, les spores, blanches, dans son cas, sont produites à partir de cellules allongées en forme de massue appelées basides.

trémelle mésentérique

Comme quoi la couleur du sporophore ne permet pas de déterminer la couleur des spores...

22:55 Publié dans Champignons | Commentaires (5) | Tags : tremelle mesenterique

23/01/2010

Trémelle mésentérique (Tremella mesenterica)

Fond du Diable 20041226 008_640x480

Si vous découvrez lors d'une de vos promenades automnales et hivernales une masse gélatineuse (qui fait penser un peu à un dessert anglais) jaune vif collée sur une branche morte, vous avez fait la rencontre d'une Trémelle mésentérique (Tremella mesenterica). Ce champignon (hé oui, ç'en est un!) n'est pas comestible.

La Hulpe Décembre 2004

16:45 Publié dans Champignons | Commentaires (3) | Tags : tremelle mesenterique