26/12/2009

Ségestre florentine (Segestria florentina)

DSCN2706_640x480

Ses chélicères (crochets à venin) ont des reflets métalliques caractéristiques

DSCN2708_640x480

Elle vit tapie le jour dans un tube de soie construit dans une fissure (souvent de mur). Partent de cette cache des fils radiants en étoile accrochés à la surface abritant sa cache. C'est une grosse araignée pouvant atteindre 2 centimètres (sans les pattes).

On peut en trouver en Belgique mais elle devient plus courante (et plus grosse) au fur et à mesure qu'on descend vers le bassin méditerranéen.

DSCN2710_640x480

Elle est assez agressive et je n'ai eu aucun mal à la faire sortir de sa tanière en la titillant un peu avec une brindille. Pas avec le doigt car sa morsure est reconnue comme étant douloureuse et posant des problèmes de nécrose. Mieux vaut donc ne pas jouer avec ce sympathique animal qui ne pose aucun soucis aux humains qui la laissent tranquille. Au contraire, c'est une précieuse alliée dans l'éradication des insectes gênants tels que mouches et moustiques.

Vous remarquerez également la position des deux paires de pattes avant. Elles sont caractéristiques de la famille. Le céphalothorax et les pattes noires ébène et l'abdomen gris permettrent de reconnaître l'espèce: Segestria florentina.

Vendée (France) Juillet 2006

21:39 Publié dans Araignées | Commentaires (3) | Tags : segestre florentine