28/08/2010

Sous bonne Protection

BONNE FÊTE aux Augustin, Augustine, Elouan, Florence, Florentia, Florentine, Hermès, Linda, Luan, Loan, Loann, Loane, Loana, Lohane, Lohanah, Lou-Anne, Louane, Louanne, Vivien, Vivian

Il manque encore deux gagnants au jeu du Kessako du 25/8. Un nouvel indice pour vous aider à trouver!...

Juchée au-dessus de l'unique porte d'entrée du Mont-Saint-Michel, la Vierge protège le mont et rappelle que la vocation première de ce site est d'être un lieu de pélerinage.

IMG_7457_1600x1200.jpg

Mont-Saint-Michel (France), 31 juillet 2010

14/08/2010

Attention, on vous épie...

BONNE FÊTE aux Kolbe, Maximilien, Maximiliane, Maximilienne, Evrard, Eberhard, Ebrard

 

IMG_6503_1600x1200.jpg
La Rochelle (France) 20 juillet 2010

20:00 Publié dans Général | Commentaires (1)

11/08/2010

Couscous

Désolé, je ne suis pas trop présent de ces derniers jours. Juste de quoi faire mon post ... et hop! Parti...

Je suis, en effet, ratrappé par la somme de travail que j'ai, lâchement, laissé derrière moi en partant en vacances. De plus, la nouvelle mouture de Skynetblogs me fait franchement suer...

Tout ceci ne me fait pas oublier mes amis musulmans qui entament ce soir le Ramadan que je leur souhaite très enrichissant.

Inch'Allah

Voici, pour me joindre à eux, la photo de la préparation d'un couscous qu'une amie a partagé avec nous à la maison juste avant les vacances. Elle est venue simplement chez nous avec tous les ingrédients et a partagé avec nous le repas qu'elle nous à préparé. Le Ramadan étant une fête de partage, je la dédie spécialement à tous les musulmans s'inscrivant dans cet esprit!

IMG_6409_1600x1200.jpg
La Hulpe, 10 juillet 2010

23:30 Publié dans Général | Commentaires (5)

07/08/2010

La Ferté-Bernard

BONNE FÊTE aux Gaétan, Gaëtan, Gaétane, Gaiétana

La Ferté-Bernard est une petite ville au Nord-Est du Mans qui mériterait d'être un peu plus connue des touristes qu'elle ne l'est.

Elle est sortie de terre au XIème Siècle, sur les rives d'une petite rivière, l'Huisne.

IMG_4570_bureau.jpg

La Ferté-Bernard (France) 16 juillet 2010

L'Huisne se divise en plusieurs bras dans la ville, lui donnant un peu de fraîcheur bien agréable en été.

IMG_4569_bureau.jpg
La Ferté-Bernard (France) 16 juillet 2010
Notre Dame des Marais est de structure gothique mais, à y regarder de plus près, c'est un véritable assemblage des styles ayant couru pendant les 230 ans qu'il aura fallu pour la construire (de 1366 à 1596).

IMG_4560_bureau.jpg
La Ferté-Bernard (France) 16 juillet 2010
IMG_4573_bureau.jpg
La Ferté-Bernard (France) 16 juillet 2010
La Ferté-Bernard doit son nom aux premiers Seigneurs de la Ville, les Bernard, qui en furent maîtres du XIème à la fin du XIVème Siècle.
IMG_4567_bureau.jpg
La Ferté-Bernard (France) 16 juillet 2010
IMG_4572_bureau.jpg
La Ferté-Bernard (France) 16 juillet 2010
IMG_4574_bureau.jpg
La Ferté-Bernard (France) 16 juillet 2010
Suite à la destruction du mur d'enceinte originel lors des guerres de Cent ans, une nouvelle fut érigée et conçue pour résister aux canons tout en permettant de tirer avec cette nouvelle arme. Seule la porte Saint-Julien de cette fortification est encore visible de nos jours.
IMG_4568_bureau.jpg
La Ferté-Bernard (France) 16 juillet 2010
En se promenant dans la ville on voit encore de très anciens bâtiments et la fontaine publique créée en 1477 à la suite d'une pétition (Hé oui, déjà!) demandant un point d'eau potable. Elle fut créée par le détournement de la source de la Cougère, située à plusieurs centaines de mètre hors de la ville, grâce à des tuyaux en plomb et des goulottes de bois.
IMG_4561_bureau.jpg
La Ferté-Bernard (France) 16 juillet 2010
Plusieurs maisons sont encore décorées de sculptures de bois en fonction de leur destination commerciale ancienne.
IMG_4564_bureau.jpg
La Ferté-Bernard (France) 16 juillet 2010
IMG_4565_bureau.jpg
La Ferté-Bernard (France) 16 juillet 2010
Une charmante petite ville donc que je vous engage à découvrir à l'occasion d'une étape ou l'autre...

 

 

20/06/2010

19-06-2010 Money

BONNE FÊTE aux Jude, Tadeg, Romuald, Roald, Romy, Thaddée, Déodat, Gervais, Gervaise

A quoi l'appât du gain nous mène!

21:30 Publié dans Général | Commentaires (0)

10/06/2010

Errare humanum est

Concernant le post d'hier 10/6 Polygale:

Merci à Marianne qui m'a remis dans le droit chemin!

Une petite erreur de détermination me force à faire mon MEA CULPA.

Il ne s'agit pas de la Polygale des sols calcaires (qui a des feuilles obtuses) mais bien de la Polygale commune (Polygala vulgaris) qui a des feuilles lancéolées. Cette espèce n'est pas inféodée aux sols calcaires...

22:17 Publié dans Général | Commentaires (0)

26/05/2010

C'est mon dernier mot!

BONNE FÊTE le 25/05 aux Sophie, Saphia, Sofia, Sofiane, Sonia, Sophia, Bède, Beddy, Flavien, Flavian, Flaviane, Flavio, Salomé, Loma, Lomée, Loménie, Salomée

Incroyable mais vrai, les abeilles doivent cumuler ensemble 40000 km pour fabriquer 1kg de miel. Elles doivent, pour cela, visiter pas moins de 500000 fleurs!

Quand on pense que, cette année, mon binôme apiculteur et moi-même avons récolté 200 kg de miel et que nous n'en avons volé aux abeilles que 2/3, le tiers restant leur revenant de droit.

Si je calcule bien, cela fait 200x3/2=300kg, donc 300 fois le tour de la terre et 150 millions de fleurs visitées rien que pour notre rucher!!!

Mais, comment récolte-t'on le miel?

Tout d'abord, les apiculteurs auront pris le soin de mettre au-dessus du corps de la ruche (partie la plus haute en bas de la première ruche de la photo) une ou plusieurs hausses qui contiennent des cadres remplis de cire alvéolée construite par les abeilles (sur la photos, il y en a 5). Ces hausses sont séparées de la ruche proprement dite par une grille dont le gabarit permet aux ouvrières de passer mais pas la reine qui est deux fois plus grosse. Ceci afin de l'empêcher d'aller pondre dans les hausses qui ne servent alors que de grenier à miel.

IMG_2626_800x600

La Hulpe, 13 juillet 2009

Quand le miel est arrivé à maturité (c'est tout le métier de l'apiculteur de le déterminer), l'apiculteur retire les cadres remplis.

IMG_2643_800x600

La Hulpe, 13 juillet 2009

IMG_2644_800x600

La Hulpe, 13 juillet 2009

Les cadres sont débarassés de leurs abeilles qui retournent à la ruche et sont empilés dans d'autres hausses à la miellerie.

IMG_2651_800x600

La Hulpe, 13 juillet 2009

Là, l'humidité du miel sera mesurée grâce à un réfractomètre. Elle devra être impérativement inférieure à 18%, norme belge, inférieure de 2% aux 20% autorisés par l'Union européenne. Au delà de ces valeurs, le miel finira par fermenter dans le pot.

Une fois assurés d'une bonne humidité, il faudra désoperculer les cadres, c'est-à-dire retirer la pellicule de cire que les abeilles auront fabriqué pour mettre leur miel à l'abri, comme on met un couvercle sur un pot de miel.

Pour cela, nous utilisons une fourchette spéciale. D'autre utiliseront un couteau tout aussi spécial.

IMG_2653_800x600

La Hulpe, 17 juillet 2009

Les cadres désoperculés sont passés dans une centrifugeuse qui sort le miel des alvéoles par gravité.

IMG_2659_800x600

La Hulpe, 17 juillet 2009

A la sortie de la centrifugeuse, le miel est filtré plusieurs fois.

IMG_2664_800x600

La Hulpe, 17 juillet 2009

IMG_2669_800x600

La Hulpe, 17 juillet 2009

IMG_2673_640x480

La Hulpe, 17 juillet 2009

Avant d'être versé dans un maturateur où il va entamer sa cristallisation qui sera guidée par l'apiculteur: tiré directement, le miel sera liquide mais cristallisera tôt ou tard sauf s'il s'agit de miel d'acacia. Laissé à lui même, il cristallisera à gros grain. C'est une cristallisation dite rustique. Les personnes aimant un miel "frigotartinable", onctueux et sans sensation sableuse en bouche, vont forcer l'apiculteur à travailler sans relâche son miel en cassant la cristallisation à force de mélanger et en ayant ensemencé le miel liquide avec une base de miel déjà cristallisé finement.

Bien sûr, l'extraction du miel se fait avec toutes les règles d'hygiène imposées par le bon sens et l'Agence fédérale pour la sécurité alimentaire (AFSCA).

IMG_1810_800x600

La Hulpe, 27 septembre 2008

00:14 Publié dans Général | Commentaires (8)

16/05/2010

Hydromel, breuvage divin

BONNE FÊTE aux Honoré, Brendan, Brandan, Brandon, Brenda, Gens, Pèlerin, Simon, Simone, Simonetta, Simonette, Simoun, Ubald

Vingt-deux apiculteurs désireux d'apprendre comment faire de l'hydromel se sont réunis chaque mercredi soir du mois d'avril pour suivre le cours donné magistralement par Michel Poncé, membre émérite de la Confrérie des Vins de Fruit d'Ottignies-Louvain la Neuve et apiculteur lui-même. Ces cours ont été organisés par la SRAWE, Société Royale des Apiculteurs de Wavre et Environs en collaboration avec la Confrérie.

01IMG_3963_800x600

Ces quatre cours d'environ trois heures chacun nous ont permis de comprendre le phénomène de la vinification et de l'appliquer à ce vin d'amis un peu spécial qu'est l'hydromel.

Michel s'est montré un professeur enthousiaste et didactique. Il nous a fait goûter, apprécier et nous a appris à déguster intelligemment un hydromel sec ou doux, acide ou non, mélangé avec des fruits, voire de l'oignon...

01bIMG_3966_800x600

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

00

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

Le W-E des 1 et 2 mai, nous nous sommes tous réunis pour les cours pratiques. Michel nous avait donné les clefs de la vinification de l'hydromel, à nous de créer notre propre et premier breuvage des Dieux...

Trois équipes furent créées. Trois vinifications différentes. Sec 12°, demi-sec 14° et doux 16°.

02IMG_3965_800x600

La première étape fut de préparer notre moût en fonction de ce que nous voudrions obtenir comme vin et de la quantité de miel disponible. Pour se faire nous avons d'abord calculé les quantités d'eau et de miel à mettre en œuvre.

03IMG_3945_800x600

0

02bIMG_4023_800x600

L'étape suivante fut de mélanger miel  et eau et de porter à ébullition douce. C'est fou le nombre d'impuretés encore présentes dans le miel malgré le soin apporté par les apiculteurs que nous sommes à filtrer le miel que nous produisons. Ces impuretés furent, au fur et à mesure, écumés du moût.

03bIMG_3953_800x600

0

03cIMG_3954_800x600

0

04IMG_3969_800x600

Une fois ce dernier bien débarrassé de ses dernières impuretés et, surtout, pasteurisé par son ébullition, nous avons fait descendre la t° du moût grâce à un serpentin alimenté d'eau froide que nous avons plongé dans la casserole du moût.

05IMG_3974_800x600

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

00

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

Notre moût à environ 60° nous avons transvasé le précieux liquide dans un fût (propre et sanitairement désinfecté, comme tout le matériel utilisé) en le filtrant dans un tamis de cuisine préalablement couvert de deux épaisseurs d'ouate stérile.

06IMG_3973_800x600

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

00

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

 

07IMG_3975_800x600

0

08IMG_3976_800x600

0

09IMG_3978_800x600

Le lendemain, le dimanche 2 mai, le moût étant descendu à la t° de la pièce, 22°, nous avons travaillé à corriger son acidité. Pour ce faire, nous avons fait un titrage chimique au bleu de bromothymol afin de déterminer l'acidité (très faible) de notre moût.

10IMG_4015_800x600

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

00

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

L'ajout de quelques grammes d'acide tartrique nous a permis d'ajuster l'acidité à celle que nous voulions obtenir en fonction de notre groupe et du type l'hydromel à créer.

11IMG_4019_800x600

Nous avons, ensuite, mesuré la densité du produit grâce à un densimètre. Pas pour le plaisir, bien sûr, mais afin de pouvoir surveiller l'évolution de cette dernière pendant la fermentation. Ah, oui, j'oubliais : la densité, c'est la quantité de sucre et d'alcool présents dans un liquide. Ici, sans fermentation déjà commencée, cette densité représente la quantité de sucres diluée dans le moût.

12IMG_4022_800x600

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

00

0

0

0

0

0

0

0

0

0

0

Nous nous sommes alors attelés à réactiver par la méthode de Bordeaux les levures en sachet apportées par notre mentor es-vinification qui en a profité pour prendre un peu d'avance sur les élèves assoiffés.

13IMG_3957_800x600

0

14IMG_4032_800x600

Pendant que les levures reprenaient vie, nous avons chargé légèrement notre moût en tanins qui auront une action bénéfique sur la conservation de notre hydromel. Un tanin clair a été choisi pour qu'il ne perturbe pas trop la coloration naturelle dorée de l'hydromel. Le tanin n'étant pas soluble tel quel dans une solution aqueuse, nous l'avons préalablement dilué dans de l'alcool éthylique « bon goût ».

15IMG_4037_800x600

Une fois les levures réactivées, nous les avons introduites dans le moût en prenant bien garde qu'il n'y ait pas de choc thermique entre la t° du moût et celle des levures. Une différence de 5° étant l'écart maximum admissible.

16IMG_4041_800x600

La fermentation, moyennant une surveillance de bénédictin, pourra donc commencer à 24° dans la salle de fermentation de Michel.

Vivement dans un an pour pouvoir enfin goûter ensemble le Divin breuvage que nous avons fait ensemble.

17IMG_4045_800x600

« Vins d'amis » : ce vocable qui nous a été enseigné par Michel est tellement vrai que nous avons eu l'occasion non seulement d'apprendre des choses passionnantes mais aussi de faire de très sympathiques et amicaux liens avec des apiculteurs de toute la Wallonie et, bien entendu, avec notre très chouette professeur...

18IMG_4003_800x600

00:49 Publié dans Général | Commentaires (11)

10/04/2010

Rendez-vous

Bonjour!

Vu le succès du Pixel fou, je vous en proposerai un autre dès ce samedi soir afin que tous et toutes puissiez-vous essayer à ce jeu.

D'ici là, vous aurez quelques explications concernant l'Huîtrier pie, en fin d'après-midi car je pars maintenant au rucher...

A tout à l'heure...

DSCN1663

Les Estènes (France, Tarn), 22 Juillet 2005

14:18 Publié dans Général | Commentaires (2)

24/03/2010

23-03-2010? Y a pas!

Désolé pour les Annonciade, Victorien et Alphonse...

Je n'ai pas pu les fêter, et pour cause, aucun accès aux Skynet blogs pendant plus de 16h00.

Ce qui mécontente fortement, c'est qu'il n'y a eu AUCUNE communication de leur part...

Nous cherchons toujours le nom de l'imitateur publié le 21-03-2010  (Allez allez, Jeunesse!... Tentez votre chance, personne ne perd, tout le monde gagne!...)

12:59 Publié dans Général | Commentaires (1)