23/01/2012

Un peu de couleur dans ce monde de gris...

La Tremelle mésentérique (Tremella mesenterica) doit probablement son nom à la sensation qu'on a de toucher un foie cru quand on met les doigts sur ce champignon gélatineux et légèrement visqueux.

trémelle mésentérique

Selon certains, elle serait comestible, ou plutôt ingérable, probablement jeune mais, franchement, bof, je ne crois pas l'expérience intéressante.

trémelle mésentérique

Saprophyte, ce champignon mange de la matière organique morte. Des branches mortes, pour tout dire. Il participe donc intensivement au recyclage des déchêts ligneux en forêt.

trémelle mésentérique

Le champignon est, en fait, développé dans le bois pourissant. Ce qu'on en voit est la seule partie reproductive appelée sporophore. La Trémelle mésentérique fait partie des basidiomycètes, les spores, blanches, dans son cas, sont produites à partir de cellules allongées en forme de massue appelées basides.

trémelle mésentérique

Comme quoi la couleur du sporophore ne permet pas de déterminer la couleur des spores...

22:55 Publié dans Champignons | Commentaires (5) | Tags : tremelle mesenterique

Commentaires

Jaune comme un soleil.
Ou une de tes abeilles.
Beau cadeau au réveil.
;o))

Écrit par : MM | 24/01/2012

Répondre à ce commentaire

voilà un étrange champignon !! joli au demeurant !!:) et aux moeurs très interessantes !!un bienfait pour le recyclage !!

Écrit par : didier | 24/01/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Renaud

j'en ai jamais vu têt pas fait attention non plus pourtant du bois mort y en a des paquets ds les bois en tout cas il a une couleur ravissante..mais pas sûre que j'en mangerais

bonne journée

bises

Écrit par : nays | 24/01/2012

Répondre à ce commentaire

Tes informations sont intéressantes. A-Marie

Écrit par : A-Marie | 24/01/2012

Répondre à ce commentaire

c'est vrai que ça relève ce temps gris et pluvieux
vivement le printemps
Bises

Écrit par : nicole | 25/01/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.