16/12/2009

Il n'a pas emporté tout son casse-croute!

IMG_4701_640x480

Un castor d'Europe (Castor fiber) est passé par là!

Anciennement, on le nommait bièvre, ce qui a donné, chez nous, toutes les toponymies de type Beveren, Bièvres, ... qui étaient, en fait, des endroits où ce sympathique animal vivait... avant d'être massacré pour sa peau, sa chair (vivant dans l'eau et ayant une queue écailleuse, il était considéré comme poisson par les ecclésiastiques qui en permettaient la consommation pendant le carême) et, surtout, le castoreum, une huile qu'il sécrète pour rendre son pelage hydrofuge. Ce castoreum entrait dans la composition de nombreux onguents et était utilisé en parfumerie.

Le castor a bien failli disparaître d'Europe (Il était éteint en Belgique) jusqu'à sa totale protection et sa réintroduction (illégale) dans notre pays à partir d'une souche allemande.

IMG_4708_640x480

Le castor se nourrit principalement de jeunes pousses de saule ou d'autres espèces (frêne, ...) lui tombant sous la dent, mais il consomme également l'écorce de ces arbres. D'abord à sa hauteur, puis, pour atteindre les rameaux supérieurs et le reste de l'écorce, il n'hésite pas à jouer le bûcheron.

On voit ici très bien les véritables coups de gouge infligés à l'arbre à l'aide de ses incisives.

Détrompez-vous, il ne s'agit pas d'une catastrophe écologique. C'est même tout à fait profitable car les arbres ainsi coupés rejettent du pied, ce qui est le début d'un nouveau cycle régénérateur de la forêt avoisinant le cours d'eau.

La Hulpe 15 décembre 2009

00:45 Publié dans Mammifères | Commentaires (0) | Tags : castor d europe

Les commentaires sont fermés.